Comment bien bêcher son potager ?

21 février 2020 Comment bien bêcher son potager

Le bêchage est une opération obligatoire pour un potager. Cela fait partie de son entretien en lui apportant des avantages significatifs. Si cette expérience vous tente, il faut connaitre ses vertus, le moment opportun pour le faire, les outils à utiliser et les diverses étapes à suivre.

Tout savoir sur le bêchage

Le principe du bêchage est de retourner la terre pour la nettoyer principalement en enlevant les mauvaises herbes. Il y a deux techniques à adopter :

  • Le bêchage simple : cette technique sert à retourner les terres meubles. Il requière 25 cm de profondeur seulement ;
  • Le double bêchage : il est conçu pour travailler les terres trop lourdes. Cette fois-ci, il faut creuser jusqu’à 60 cm de profondeur.

Il faut faire une différence entre le bêchage, le binage et le sarclage. Le binage consiste à travailler la terre superficielle tandis que le sarclage consiste à entretenir les plantes en enlevant les mauvaises herbes qui se trouvent sur le collet.

Les avantages et les inconvénients du bêchage

Comme toutes techniques de base du jardinage, le bêchage possède des avantages mais aussi quelques inconvénients qui ne devraient pas être ignorés.

Les avantages

D’abord, il favorise la pénétration de l’eau à travers les racines de vos plantes. De cette manière, vous aurez un sol plus dégagé et plus aéré. Ensuite, il limite la croissance des mauvaises herbes qui sont les ennemis de la plantation. Enfin, l’incorporation des engrais devient plus facile et rapide.

Les inconvénients

Les inconvénients du bêchage se présentent écologiquement. Il défavorise principalement la vie et la fertilité de la terre. Aussi, cette opération tue les vers de terre qui sont utilisés pour apporter de l’oxygène au sol.

Le meilleur moment pour bêcher

Il existe des moments opportuns pour effectuer le bêchage. Il s’agit de la fin de l’automne car c’est à cette période que la terre est en bonne condition pour faire face aux travaux. Cette opération est à effectuer au moins une fois par an. Aussi, si vous voulez ajouter de l’engrais à votre sol pour favoriser la croissance du potager, c’est la meilleure période.

L’outil indispensable pour le bêchage

L’outil que vous utilisez dépend de l’état du sol : argileux ou sableux. La première option nécessite l’utilisation d’une fourche-bêche et la deuxième une bêche normale. Certains modèles sont trop tranchants et abîment les vers de terre. Il faut donc être vigilent lorsque vous les utilisez. Aussi, il est conseillé de choisir un modèle adapté à la morphologie de l’utilisateur. De cette manière, la réalisation sera plus confortable et nécessitera de moindres efforts.

Les étapes à suivre pour le bêchage

Pour mener à bien le bêchage, il faut suivre à la lettre les étapes suivantes :

  • Etape 1 : Prenez votre bêche de manière à ce qu’elle soit suffisamment près de vous ;
  • Etape 2 : Posez-la sur le sol à travailler et servez-vous de vos pieds et du poids de votre corps pour l’enfoncer ;
  • Etape 3 : Soulevez la bêche avec la motte de terre ;
  • Etape 4 : Secouer la bêche et retournez-la délicatement ;
  • Etape 5 : Retirez les cailloux présents dans la terre ;
  • Etape 6 : Refaites les mêmes mouvements sur toute la surface de votre potager.

Dans un potager, le premier réflexe que vous devez avoir est l’application du bêchage. C’est grâce à cette méthode que vous aurez une terre fertile, prête à recevoir les différentes cultures. Effectuez-le au bon moment et avec les meilleurs outils pour que le résultat soit meilleur.